Admission


Formalités administratives

Au moment de votre admission vous devrez indiquer

  • vos nom, prénom et date de naissance, votre bonne identification étant primordiale pour garantir la sécurité de vos soins. 
  • le nom et les coordonnées de votre médecin traitant, afin d’assurer une bonne continuité des soins entre hôpital et médecine de ville

Vous devrez obligatoirement fournir les pièces suivantes

Patients résidents en France

  • Carte nationale d’identité / Passeport / Carte de séjour
  • Livret de famille (pour les patients mineurs et pièce d’identité du tuteur)papier 2
  • Attestation sécurité sociale et/ou carte vitale
  • Carte de mutuelle recto/verso en cours de validité ou décompte de remboursement
  • Attestation CMU
  • Attestation Aide Médicale État rénovée
  • Dernière fiche de paie pour le personnel de santé et pour les affiliés à la mutuelle PRO BTP
  • Justificatif de domicile (quittance de loyer, EDF, téléphone, …)

Le cas échéant

  •  Volet 2 / accident de travail
  •  Carnet article 115

Patient de passage en France

  • Passeport
  • E 112 pour les ressortissants de la Communauté Européenne (l’original)
  • SE 352 pour les Algériens ou une prise en charge
  • Attestation du règlement effectué à la paierie auprès de l’Ambassade de France dans le pays étranger (déclaration de recette) ou une provision suffisante (selon devis estimatif)
  • Pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile de la personne qui assure l’hébergement en France
  • Attestation d’ouverture de droits pour les expatriés

Si vous ne présentez pas ces pièces, votre hospitalisation pourra être reportée. Pensez aussi à vérifier que l’adresse enregistrée dans votre dossier est correcte, notamment en cas de déménagement récent.

Dans le cadre d’une admission en urgence les formalités seront réduites au minimum, charge à votre entourage de fournir les documents nécessaires ultérieurement.


Paiement

L’hôpital n’est pas gratuit. Vous devrez régler les frais qui restent à votre charge (partie non prise en charge par la sécurité sociale et la mutuelle le cas échéant). Pensez à demander l’accord de votre mutuelle pour votre prise en charge dès le début de votre séjour. Pour en savoir plus, demandez la brochure AP-HP « être soigné à l’hôpital, combien ça coûte ? ». Salariés, prévenez votre employeur. Vous confirmerez votre hospitalisation à l’aide d’un bulletin de situation, à demander au cadre infirmier après 24h d’hospitalisation.

Pour payer votre facture avant de quitter l’hôpital, vous devez également vous munir d’un moyen de paiement (privilégiez la carte bancaire autant que possible, sinon chèque, voire espèces si le montant est inférieur à 300 euros).

Ils vous serviront à payer votre « reste à charge » après déduction éventuelle de la part obligatoire payée par la sécurité sociale et la part complémentaire payée par votre mutuelle ou votre assurance.