Chirurgie de l’Épilepsie

La chirurgie de l’épilepsie s’adresse aux patients épileptiques dits « pharmacorésistants », c’est-à-dire pour lesquels les médicaments antiépileptiques, même donnés à dose maximale et en association, ne parviennent pas à contrôler l’épilepsie. Elle nécessite une Unité d’Epileptologie capable de faire le bilan de l’épilepsie, d’en diagnostiquer sa cause et sa localisation et d’en déterminer son opérabilité.

Ces structures possèdent des lits dédiés qui permettent des enregistrements de l’activité électrique du cerveau à l’aide de capteurs (électroencéphalographie, EEG) couplés à des enregistrements vidéos 24h/24 et 7j/7 qui permettent d’analyser les crises d’épilepsies des patients et ainsi de poser un diagnostic ; on parle alors de « vidéo-EEG ». Les Unités d’Epileptologies réalisent également des examens complémentaires hautement spécialisés et techniques (IRM haute définition, examen de médecine nucléaire (PET-IRM et SPECT pendant la crise d’épilepsie)) pour localiser avec le plus de précision possible le point de départ de l’épilepsie et ainsi proposer un traitement chirurgical aux patients.

Ainsi, du fait du plateau médico-technique qu’elle requiert pour son évaluation et sa réalisation, la chirurgie de l’épilepsie n’est pratiquée que dans quelques centres spécialisés en France. Au GHU de La Pitié-Salpêtrière, nous travaillons en étroite collaboration avec l’Unité d’Epileptologie dirigée par le Pr Vincent Navarro et qui est située dans le bâtiment Marguerite Bottard, en face de notre bâtiment Babinski.


Implantation d’électrodes intracérébrales de Stéréo-électroencéphalographie (SEEG)

Dans certains cas, les examens complémentaires détaillés ci-dessus ne permettent pas de localiser le point de départ de l’épilepsie. L’équipe médicale peut alors proposer au patient la réalisation d’une SEEG. Il s’agit de l’enregistrement de l’activité   électrique cérébrale grâce à des électrodes implantées directement dans le cerveau, reliées à un enregistrement vidéo. Cela permet de filmer, comme pour la vidéo-EEG, les modifications de comportement du patient durant une crise et d’enregistrer les modifications électriques qui surviennent au même moment   l’intérieur du cerveau. En moyenne, 10 à 12 électrodes sont implantées lors de l’intervention.

Pour augmenter la précision de l’implantation des électrodes et diminuer la durée de l’intervention, notre service a acquis il y a plusieurs années un robot (le robot ROSA) qui assiste le neurochirurgien pendant la procédure chirurgicale. Également, pour améliorer la précision de la planification des trajectoires de nos électrodes et ainsi la sécurité de nos patients, nous utilisons un logiciel dédié à cette intervention (le logiciel EPILOC), développé en collaboration avec les chercheurs de l’Institut du Cerveau.


Exérèse microchirurgicale d’un foyer épileptogène

Cette intervention consiste à enlever chirurgicalement la zone du cerveau qui a été identifiée comme responsable de l’épilepsie, lors du bilan réalisé dans l’Unité d’Epileptologie (voir ci-dessus). L’intervention peut donc intéresser n’importe quelle zone du cortex cérébral. Pour améliorer la détection peropératoire de cette zone, notre équipe utilise des technologies de dernière génération, comme la neuronavigation (« GPS » pour le cerveau) et l’élastographie (échographie permettant de mesurer la rigidité des tissus).


Implantation d’un stimulateur du nerf vague

Le nerf vague est la 10ème paire des nerfs crâniens. Sa stimulation permet de moduler l’activité du cerveau et de diminuer sa sensibilité à l’épilepsie. Cette intervention consiste à implanter sur le nerf vague gauche au niveau du cou une électrode qui est reliée à une pile, elle-même implantée sous la peau au niveau de la poitrine ou de l’aisselle.

Notre service est impliqué dans plusieurs études visant à améliorer cette technologie et a été un des premiers à proposer cette intervention dans le cadre de la chirurgie ambulatoire.

Schéma de l’implantation d’un stimulateur du nerf vague

Thérapie thermique interstitielle par laser

La LITT (Laser Instertitial Thermal Therapy) a été développée pour son utilisation en neurochirurgie par notre Chef de Service actuel, le Pr Alexandre Carpentier, à la fin des années 2000.

Cette technologie novatrice permet la destruction par échauffement thermique d’une tumeur ou d’une lésion cérébrale responsable d’épilepsie, à l’aide d’une sonde laser millimétrique implantée dans le cerveau par stéréotaxie (voir implantation d’électrodes intracérébrales). La procédure se déroule sous anesthésie générale et sous monitorage en temps réel par IRM, ce qui permet un parfait contrôle de la destruction de lésion et la préservation des tissus sains alentour. Cette technique, qui permet de traiter des lésions qui ne sont pas accessibles à la chirurgie conventionnelle, ne nécessite qu’un ou 2 jours d’hospitalisation.

En savoir plus sur cette pathologie

Recherche

Notre Service collabore avec plusieurs structures de recherche, comme le Laboratoire de Recherche en Technologies Chirurgicales Avancées (LRTCA) et l’Institut du Cerveau (ICM) afin de proposer à nos patients les dernières innovations diagnostiques et thérapeutiques en chirurgie de l’épilepsie.

Nos publication scientifiques

1 - Safety profile of intracranial electrode implantation for video-EEG recordings in drug-resistant focal epilepsy

J Neurol. 2015 Dec;262(12):2699-712

Consulter la publication

2 - Single-unit activities during the transition to seizures in deep mesial structuresJ Clin Med.

Ann Neurol. 2017 Dec;82(6):1022-1028

Consulter la publication

3 - Evolution of ideas and techniques, and future prospects in epilepsy surgery

Rev Neurol (Paris). 2015 Feb;171(2):141-56

Consulter la publication

4 - Surgical treatment for mesial temporal lobe epilepsy associated with hippocampal sclerosis

Rev Neurol (Paris). 2015 Mar;171(3):315-325

Consulter la publication

5 - Selective amygdalohippocampectomy via trans-superior temporal gyrus keyhole approach

Acta Neurochir (Wien). 2016 Apr;158(4):785-9

Consulter la publication

6 - Complications After Surgery for Mesial Temporal Lobe Epilepsy Associated with Hippocampal Sclerosis

World Neurosurg. 2017 Jun;102:639-650

Consulter la publication

7 - Predictive factors of long-term outcomes of surgery for mesial temporal lobe epilepsy associated with hippocampal sclerosis

Epilepsia. 2017 Jun 28

Consulter la publication

8 - Intraoperative real-time guidance using ShearWave Elastography for epilepsy surgery

Seizure. 2019 Jun 3;71:24-27. doi: 10.1016/j.seizure.2019.06.001

Consulter la publication

9 - Intraoperative Ultrasound Shear-Wave Elastography in Focal Cortical Dysplasia Surgery

J Clin Med. 2021 Mar 3;10(5):1049

Consulter la publication

10 - Outpatient vagus nerve stimulation surgery in patients with drug-resistant epilepsy with severe intellectual disability

Epilepsy Behav. 2021 Mar 23;118:107931

Consulter la publication