Biopsie cérébrale stéréotaxique

Offre de soins

Vos spécialistes

Le terme de biopsie désigne le prélèvement d’un petit échantillon de tissu anormal pour procéder à son analyse. La stéréotaxie est une technique utilisée en neurochirurgie pour atteindre des zones du cerveau avec une précision millimétrique. Elle permet de définir la position d’une structure grâce à un système de coordonnées dans l’espace et de l’atteindre pour réaliser, par exemple, un prélèvement. L’espace de référence (dit stéréotaxique) est obtenu grâce à la fixation d’un cadre sur le crâne du patient.

Pourquoi réaliser une biopsie cérébrale ?

Vous avez consulté pour rechercher la cause de votre problème de santé actuel et il a été découvert une anomalie sur votre imagerie cérébrale. Cette dernière n’est pas suffisamment bien caractérisée par les techniques d’imagerie pour établir un diagnostic de certitude. Il va falloir réaliser un prélèvement de cette anomalie pour procéder à des analyses complémentaires. L’obtention d’un diagnostic permettra de vous proposer un traitement adapté à votre pathologie.

Il existe plusieurs techniques pour réaliser une biopsie cérébrale, mais votre neurochirurgien a opté pour celle qui est la plus adaptée à votre cas. Il s’agit de la biopsie cérébrale stéréotaxique dont les principes et le déroulement vous sont expliqués ci-dessous.


Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention se déroule en 3 étapes :

 1ère étape : La mise en place du cadre de stéréotaxie

La mise en place du cadre se fait habituellement sous anesthésie locale.

La fixation s’effectue par le serrage de 4 pointes contre l’os (voir figure ci-contre), mais celles-ci ne pénètrent pas dans le crâne. 

Le cadre de stéréotaxie

2ème étape : La réalisation d’une IRM cérébrale avec le cadre de stéréotaxie

Cet examen, qui peut parfois être remplacé par un scanner, permet à votre chirurgien de définir la cible et la trajectoire de la biopsie grâce à l’espace de référence créé par le cadre de stéréotaxie.

Multiples trajectoires de biopsies possibles

3ème étape : La biopsie

La biopsie se déroule habituellement sous anesthésie locale. Le neurochirurgien reporte sur le cadre les coordonnées de la trajectoire qu’il a calculées. Puis, il réalise une incision cutanée de 5mm et un trou dans l’os de 3mm lui permettant d’insérer une fine aiguille jusqu’à la zone à biopsier conformément à la trajectoire choisie et à la profondeur voulue. Il peut alors réaliser les prélèvements du tissu anormal. Les prélèvements sont étiquetés à votre nom et envoyés au laboratoire d’anatomopathologie pour analyse. La cicatrice est fermée par un point de suture de fil résorbable. Le cadre de stéréotaxie est retiré.

Après l’intervention

Vous serez surveillé(e) au moins 2 heures en salle de surveillance postopératoire, à l’issue desquelles un scanner sera réalisé pour s’assurer de l’absence de complication liée à la biopsie. Vous pourrez alors regagner votre chambre d’hospitalisation ou l’unité de chirurgie ambulatoire (voir 5.). 

Il se peut que vous ayez un peu mal à la tête et que la zone du point d’entrée soit un peu douloureuse et un peu enflée. Ces désagréments prévisibles seront transitoires et peuvent durer quelques jours. La prise en charge de la douleur est une de nos priorités et sera soulagée selon des protocoles adaptés. 

A votre sortie

Préalablement à votre sortie, vous verrez votre chirurgien qui vous donnera ses recommandations. Celui-ci va rédiger un compte-rendu opératoire ainsi qu’un compte-rendu d’hospitalisation qui seront adressés aux médecins correspondants (votre médecin traitant référent en priorité ainsi qu’aux spécialistes). Il vous sera remis une ordonnance comportant les médicaments nécessaires.

Les résultats des prélèvements ne seront pas disponibles immédiatement car les analyses nécessitent en moyenne 7 à 10 jours (sous réserve de techniques complémentaires qui peuvent prendre plus de temps). Un RDV de consultation avec votre neurochirurgien ou avec un médecin spécialisé dans votre pathologie sera organisé pour vous communiquer les résultats de la biopsie. Lors de cette consultation, il est préférable que vous soyez accompagné par vos proches. 

Le fil de suture est résorbable et se désagrège au bout de 2 à 3 semaines. En cas de problème de cicatrisation (cicatrice rouge, chaude, écoulement) ou aggravation neurologique, vous devez reprendre contact avec le chirurgien qui vous a pris en charge ou à défaut votre médecin traitant. 


Quels sont les risques de cette intervention ?

Toute intervention neurochirurgicale comporte des risques. S’agissant d’une biopsie cérébrale, en l’occurrence, les risques dépendent de la position de la lésion, de la nature de la lésion et de l’état général du patient lors de l’opération. Les risques les plus importants sont l’hémorragie (saignement) qui peut conduire rarement à un déficit neurologique (paralysie, troubles du langage) qui est le plus souvent transitoire. Il peut également survenir une crise d’épilepsie et de façon exceptionnelle un problème infectieux. Le taux de complication grave est de moins de 1%. Le risque de prise en charge en réanimation ou de décès est exceptionnel. Le risque de complication liée à l’anesthésie est lui aussi exceptionnel. Il est important que vous discutiez avec votre chirurgien et votre anesthésiste de ce risque de complication.


Peut-on me garantir que ces prélèvements permettront d’établir le diagnostic ?

Dans la grande majorité des cas, la réalisation d’une biopsie stéréotaxique permet d’établir un diagnostic de certitude, mais, de façon exceptionnelle, l’analyse du prélèvement du fait de sa qualité, de sa topographie ou de la nature complexe de la lésion, ne permet pas d’aboutir à un diagnostic définitif. Il peut s’avérer nécessaire de réaliser une nouvelle biopsie. Cette situation est toutefois très rare. Votre neurochirurgien pourra évaluer avec plus de précision les chances d’obtenir un diagnostic selon les données de votre dossier médical.


Quel est le déroulement de mon hospitalisation ?

Selon votre état de santé, les caractéristiques de votre lésion, votre lieu de domicile et votre environnement familial, votre hospitalisation peut être organisée soit en hospitalisation traditionnelle, soit dans le cadre de la chirurgie ambulatoire. Votre neurochirurgien et votre anesthésiste vous proposeront la modalité qui vous est la plus adaptée.

  • En hospitalisation traditionnelle, vous arrivez dans notre service soit la veille, soit le jour-même de l’intervention ; et quittez l’hôpital habituellement le lendemain de l’intervention.
  • En chirurgie ambulatoire, vous arrivez à l’hôpital, en unité de chirurgie ambulatoire (UCA), le matin de l’intervention et rentrez à votre domicile le jour-même. Pour que cette prise en charge puisse vous être proposée, il faut que vous habitiez à moins d’1 heure de transport de l’hôpital, que vous soyez entouré(e) la nuit suivant l’intervention et que certains paramètres médicaux soient vérifiés par votre chirurgien et votre anesthésiste.

La biopsie cérébrale est une intervention qui a pour but de poser un diagnostic sur la lésion cérébrale qui a été décelée sur votre IRM. Lorsqu’il s’agit d’une tumeur, la biopsie aboutit à un diagnostic dans plus de 95% des cas, tandis que lorsqu’il s’agit d’une maladie non tumorale (infection, inflammation…), ce taux de succès est de l’ordre de 80%.

A la Pitié-Salpêtrière, nous avons, sous l’impulsion de notre service, rassemblé des experts de différentes spécialités (neurochirurgiens, neuropathologistes, neurologues, internistes, hématologues, neuroradiologies, infectiologues, virologues, bactériologies, parasitologues réanimateurs neurologiques et médicaux, anesthésistes) pour former un Groupe d’Étude sur les Biopsies Cérébrales (« PSL Brain-Biopsy Study Group ») dont les buts sont :

  • D’optimiser la rentabilité diagnostique de la biopsie cérébrale en utilisant des techniques neurochirurgicales, histologiques et microbiologiques de dernière génération,
  • D’optimiser la sécurité de l’intervention,
  • D’optimiser la prise en charge de nos patients en diminuant le délai entre l’indication et la réalisation de la biopsie (en moyenne 3 jours ouvrés dans notre service) et en proposant des circuits personnalisés (Prise en charge Ambulatoire, Récupération accéléré après chirurgie…).